Accueil > Découvrir > Côté canal > Histoire > Le Canal du Midi aujourd'hui

Le Canal du Midi aujourd'hui

aujourd'hui canal du midi

Le Canal du Midi du XXe siècle à nos jours

Le Canal du Midi a apporté un supplément non négligeable dans la prospérité économique du Languedoc : l’embellie viticole de la fin du XIXe siècle.

Dès le début des années 1930, la traction hippomobile va être remplacée par des péniches équipées de moteurs. De plus, le Canal du Midi n’est pas adapté au gabarit Freycinet.

Déjà, dès le courant du XVIIIe siècle, le canal du Midi devait souffrir de la concurrence du chemin de fer. La Compagnie des chemins de fer du Midi, devenue propriétaire du Canal du Midi, se lance dès 1838 dans la construction du Canal Latéral à la Garonne qui sera ouvert à la navigation en 1856, ce qui permet de relier Toulouse à l’Atlantique concrétise cette liaison Atlantique-Méditerranée voulue par Riquet.

Cependant, le train s’avère plus rapide et plus économique. Par conséquent le trafic fluvial continue à décliner.

Au fil des années, la navigation commerciale cède la place au tourisme.

Ce sont les Anglais qui les premiers ont l’idée de réutiliser le canal pour la location de bateau de plaisance. Aujourd’hui, près de 50 000 personnes naviguent à bord de l’un des 450 bateaux de location.

C’est l’Etat qui est propriétaire du canal du Midi et de ses berges. Les Voies Navigables de France (VNF) en sont le gérant.

Afin de préserver ce chef-d’œuvre, le Canal a été classé le 7 décembre 1996 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

 

    Le canal du Midi en chiffres

    Lexique du canal du Midi

    Faune et flore du canal du Midi