Accueil > Découvrir > Côté canal > Le canal de la Robine

Le canal de la Robine

Canal de la robine

La Robine prend son origine en occitan avec le mot « Roubine » qui signifie « canal ».

A l’époque romaine, un premier canal est construit reliant Narbonne à la mer Méditerranée, à travers l’étang de Sigean. Puis, au Moyen Age, l’Aude s’étant détournée de son lit initial, une rigole fut creusée afin d’assurer l’alimentation en eau de la ville de Narbonne. Cette rigole fut ensuite élargie pour permettre la navigation.

Après l’achèvement du canal du Midi, il ne manque que 5 kilomètres pour relier le canal de la Robine au canal du Midi.  Faute d’argent, cette jonction ne se fera qu’en 1787, année au cours de laquelle le canal de Jonction est creusé, permettant enfin à Narbonne d’être relié au canal du Midi.

Ce sont ainsi 36 kilomètres de voie navigable comprenant 13 écluses qui seront ouverts pour relier la Méditerranée à Port La Nouvelle.

Sur le canal de la Robine, vous rejoindrez vite le charmant village de Sallèles d’Aude, qui fut capitale viticole dès le IVème siècle avant J.-C.. Vous trouverez le témoignage de cette grandeur passée en allant  visiter le site Amphoralis, musée et reconstitution d’un ancien village de potiers gallo-romain où sont exposées un grand nombre de ces amphores, produites pour répondre à l’activité économique de l’époque.

Le canal de la Robine fut classé patrimoine mondial de l’humanité en 1996.