Accueil > Découvrir > Côté canal > Histoire > La barque de Poste

La barque de Poste

credit photo JM-Sicard

 

Les bateaux du canal

Le canal est prioritairement destiné au transport des marchandises, mais dès le début il est aussi considéré comme une alternative aux transports terrestres pour les voyageurs : les routes sont dangereuses et les diligences inconfortables, alors que le canal apporte la sécurité et un relatif confort.

- Dès 1673, Riquet lui-même s’était fait construire des “barques de poste” pour les passagers et des “barques de voiture” pour le fret.

La barque de poste, comme les diligences, était un coche d’eau mu par un attelage de 1 ou 2 chevaux et tracté depuis les chemins de halage. Elle fut mise en service par l’Administration du canal, dès l’origine de la construction du Canal Royal de Languedoc entre Toulouse et Agde en 1681.

Les malles-poste  ou voitures de poste  étaient au départ des embarcations de quelques dizaines de mètres possédant un simple abri sur le pont. Ces barques ont évolué pour devenir plus rapides, plus luxueuses (avec des salons) et plus grandes puisque les plus importantes. Elles pouvaient ainsi atteindre 30 m de long. Les services à l'intérieur de ces bateaux ont aussi évolué avec des premières classes dans des salons privés et des secondes classes dans une salle commune. Certains bateaux ont aussi comporté des salons de première classe où l'on servait à dîner.

La Barque de Poste pouvait accueillir une cinquantaine de passagers.

A partir de 1834, en service accéléré (en changeant souvent les chevaux et en naviguant jour et nuit), la barque de poste file à 10 km/h et la durée est réduite à 36 heures pour parcourir les 240 km, alors qu’aujourd’hui le voyage dure 6 jours, car la vitesse maximale autorisée est de 8 km/h.

En 1858 ce service, qui ne peut plus rivaliser avec la Compagnie des Chemins de Fer, est supprimé.

Robert Mornet a reconstruit une barque de poste à partir de plans d’archives. C’est la barque de poste du Cayrol , petit hameau des Cévennes où elle a été construite.

Vous pouvez la découvrir au hasard, dans un port ou un méandre du canal, et la visiter. Elle est souvent amarrée à Capestang.

 

  Histoire